Notre éthique

L’action d’ALMA SAVOIE repose sur six principes éthiques

1) Une écoute de qualité.

L’écoute approfondie étant primordiale, ALMA SAVOIE s’engage à une double écoute (c’est à dire par deux bénévoles simultanément), afin de mieux appréhender les situations qui lui sont soumises. 

2) Respect de l’anonymat des bénévoles écoutants mais aussi des victimes ou témoins qui souhaiteraient l’être.

Dans le souci de maintenir la confidentialité des appels, et pour assurer la sécurité des intervenants, l’anonymat est un principe fondamentale du fonctionnement des centres ALMA. Il ne pourra être levé qu’exceptionnellement et lorsque la situation de la victime le rend nécessaire, voire imposé par la Loi. Les intervenants appelés à parler en public pour des conférences ou interventions de sensibilisation, le font en tant que membres de l’association qui gèrent le centre.

3) Respect de la confidentialité, de la vie privée, de la dignité et du libre arbitre de toute personne.

Les informations consignées dans les dossiers constitués à l’occasion des appels, sous le sceau de la confidentialité et de la discrétion, sont protégées par l’exigence du secret. Elles ne font l’objet de communications que dans le cadre prévu par la Loi.

ALMA SAVOIE s’assure de l’accord de l’appelant avant toute démarche ou action et s’engage à une utilisation concertée des informations dans l’intérêt de toute personne.

4) Réflexion interdisciplinaire avant toute action.

ALMA SAVOIE aborde les situations en analysant l’ensemble des éléments de l’environnement humain, économique et matériel des personnes impliquées. ALMA SAVOIE s’engage à aborder les situations qui lui sont soumises de façon pluridisciplinaire et multi-professionnelle, en s’appuyant notamment sur les domaines  » juridique, médical, médico-social et social ».

5) Action adaptée à la situation signalée.

L’équipe pluridisciplinaire d’ALMA SAVOIE procède aux recherches d’informations destinées à obtenir les renseignements permettant de prendre les décisions adaptées à chaque situation. La décision de signalement ne sera réalisée qu’après avoir été convaincu du bien-fondé d’un signalement pour suspicion de maltraitance.

6) Attitude impartiale de tout intervenant ALMA SAVOIE.

Les intervenants s’obligent à ne pas substituer leur conception de la vie à celle des personnes en cause. Ils restent neutres lors de l’écoute et du conseil.